Sigismond de Vajay – Unreachable Empires / EAC les halles, Suisse

El próximo 21 de septiembre (vernissage 20 de sept, 18hs), Sigismond de Vajay (artista suizo-argentino con base en Buenos Aires; curador y dinamizador de KBB) inaugura “Unreachable Empires” en el Espace d’Art Contemporain de Porrentruy, Suiza.

 

 

Sigismond de Vajay

Un proyecto en colaboración con Kevin Lesquenner / Un projet en collaboration avec Kevin Lesquenner

“Unreachable Empires”

Exposition du 21 septembre au 8 novembre 2014

Vernissage 20 septembre dès 18h, en présence de l’artiste

Jeudi 17h-19h, samedi 10h-12h et 13h30-17h30, dimanche 13h30-17h30 / Entrée libre
Saint-Martin : ouverture exceptionnelle de l’exposition : samedi et dimanche 7-8 novembre : 10h-17h30 www.eac-leshalles.ch / info@eac-leshalles.ch

 

Comunicado de Prensa:

( les halles )

espace d’art contemporain

rue pierre péquignat 9

cp 211 / 2900 porrentruy 2

032 420 84 02

info@eac-leshalles.ch

www.eac-leshalles.ch

Sigismond de Vajay

Unreachable Empires

20 septembre au 8 novembre 2014

Vernissage en présence de l’artiste : 20 septembre à 18h

Rencontre avec l’artiste : 21 septembre à 14h

A l’occasion d’une double exposition à l’Espace d’Art Contemporain (les halles) de Porrentruy (21.09.14 – 08.11.14) et à l’Ecole d’art Gérard Jacot de Belfort (20.09.14 – 18.10.14), l’artiste Sigismond de Vajay, veveysan d’adoption (né à Paris en 1972, basé à Buenos Aires) présente son vaste projet intitulé Unreachable Empires. A travers une série d’aquarelles ainsi que des objets et des installations, il y dépeint avec subtilité, poésie, et parfois avec humour, un monde grave et obscur. Les systèmes qui régissent la planète, les irrégularités et les différences sociales, le pouvoir et le contrôle global y sont mis en évidence. 

Pour l’Espace d’Art Contemporain (les halles), Sigismond de Vajay a développé, en collaboration avec l’architecte Kevin Lesquenner, une installation qui occupe le centre de l’espace. Perchée sur une montagne de sel, une maquette d’architecte s’inspire de l’Observatoire du Sphinx sur la Jungfrau. La plus haute station de recherche d’Europe incarne cet « empire inaccessible », non seulement en raison de son emplacement, mais aussi par l’évolution technologique qu’elle représente : la petite station astrologique qu’elle était à ses débuts, est devenue un centre international de recherche de pointe dans le domaine de l’environnement et du climat.

 

Questionnant l’idée de progrès, l’œuvre fait écho aux aquarelles monumentales accrochées aux murs de l’espace d’exposition. Paysages ruraux vues du ciel, ruches d’abeilles, structures industrielles et organiques témoignent de l’évolution technologique et abordent la thématique de l’empire au sens large. La répétition des figures composant certains dessins ou l’aspect sériel de l’ensemble de l’œuvre font apparaître une machinerie abstraite et colossale. Le monde contemporain globalisé, où l’économie comme l’information sont régies au niveau mondial, dépersonnalise le système qui semble devenir une entité fictionnelle, incontrôlable, inaccessible.

Avec un regard désenchanté, les sujets des œuvres de Sigismond de Vajay oscillent sans cesse entre l’humain et la machine, entre l’individu et la masse, dans un mouvement incertain et insécurisant. Artiste protéiforme, curateur et éditeur, ses productions ont en commun une esthétique de dystopie* Dans Unreachable Empires, la beauté provient bien de notre décadence. Avec humour et dérision, la série emploie des symboliques des plus efficaces afin de décrire une société contemporaine à l’état de ruine.

* Description, au moyen d’une fiction, d’un univers déshumanisé et totalitaire, dans lequel les rapports sociaux sont dominés par la technologie et la science.

Un projet transfrontalier 

Unreachable Empires est un vaste projet collaboratif que l’artiste élabore au moyen de dessins, d’installations, d’objets et d’une future publication autour de la thématique des empires. Architectes, chercheurs, économistes, écrivains sont impliqués dans la démarche.

Après une première étape du projet à la galerie Xippas de Montevideo (gravures et dessins) en 2012, puis à la galerie Xippas de Paris (sculptures et dessins) en 2013, le projet se présente en 2014 sous sa forme la plus étendue dans deux institutions d’art contemporain : l’Ecole d’art Gérard Jacot de Belfort (France) et l’Espace d’Art Contemporain (les halles) de Porrentruy. Ces deux structures culturelles du Jura suisse et de la Franche-Comté, réunies pour la première fois à l’occasion de cette nouvelle étape, ont invité conjointement Sigismond de Vajay à concevoir une double exposition pensée comme un tout, mais adaptée spécialement aux deux lieux. Celle-ci constitue le premier projet de l’artiste en Suisse depuis 2003 et été réalisé en étroite collaboration avec l’architecte français, Kevin Lesquenner.

Sigismond de Vajay 

 Sigismond De Vajay (né à Paris en 1972) est de nationalités argentine, suisse et hongroise. Il vit actuellement Buenos Aires, mais collabore activement avec des projets depuis Vevey en Suisse, ville ou il a démarré sa carrière artistique durant les années 90, responsable à l’époque du Toit du Monde. Depuis les années 2000, il a présenté des projets dans diverses institutions et galeries telles que : Tranzit Foundation, Cluj, Roumanie (2003), le Confort Moderne à Poitiers, France (2004), Le musée Cantonal des Beaux Arts du Valais à Sion, Suisse (2004), Centre PasquArt, Bienne, Suisse(2005), Les abattoires de Toulouse, France (2006), Haus der Kultur, Salzwedel, Allemagne (2006),  le Musée des Beaux Arts à Lausanne, Suisse (2006), Le MIS (Museo d’Imagem o Som) de Sao Paulo, Brésil (2010) le Centro Cultural Chacao de Caracas, Venezuela (2010), le Museo de Arte Moderno de Buenos Aires, Argentine (2011), Matucana100, Santiago de Chile (2007), PCdV, Valparaiso, Chili (2013), ou encore, la Galeria Animal de Santiago de Chile (2007), Zavaleta LAB, Buenos Aires, Argentine (2006 et 2009), Xippas Montevideo, Uruguay (2012), Xippas Paris, France (2013). Ses œuvres sont présentes dans différentes collections privées et institutionnelles en Suisse, en France, en Argentine, au Chili ou encore aux Etats-Unis.

En parallèle, Sigismond de Vajay a développé un travail curatorial dans différentes structures

culturelles de Suisse, d’Espagne et d’Argentine et a co-publié plus de dix livres dont certains regroupent ses propres dessins comme,  « Nouveaux Désastres » chez Graficá Polar (2009) ou « Un ou Plusieurs Loups …. » chez Art & Fictions, Lausanne (2006)

Kevin Lesquenner 

Kevin Lesquenner (né à Brest en 1986) est un architecte français vivant à Valparaiso au Chili. Diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne en 2009, il a travaillé deux ans à l’agence d’architecture Di-Fiore à Boulogne Billancourt. Il travaille actuellement en free-lance à Paris et à Valparaiso. Depuis 2013, il contribue à la réalisation de certains projets de Sigismond de Vajay.

EAC (les halles)

Heures d’ouverture :

jeudi 17h-19h, samedi 10h-12h et 13h30-17h30,

dimanche 13h30-17h30 / Entrée libre

Saint-Martin : ouverture exceptionnelle de l’exposition : samedi et dimanche 7-8 novembre : 10h-17h30

Commissariat | Catherine Kohler, contact : catherine.kohler@gmail.com, T : 079 758 33 38

Ecole d’art Gérard Jacot, Belfort

Sigismond de Vajay – Unreachable Empires

20 09 – 18 10 2014

Heures d’ouverture : lundi-samedi 9h-12h, 14h-18h, Exposition proposée par : • le 19, centre régional d’art contemporain de montbéliard www.le19crac.com

Vernissage vendredi 19 septembre dès 17h30 à l’école d’art

Commissariat | Philippe Cyroulnik, Pour tout contact presse | Aurélie Goetz. tel 03 81 94 43 58, agoetz@wanadoo.fr

L’EAC ( les halles ) bénéficie du soutien de : Office de la culture du canton du Jura, SWISSLOS, Conseil du Jura bernois, Loterie Romande, Pour-cent culturel MIGROS, Alfred Richterich Stiftung, Minerva Kunststiftung, Dr. Georg und Josi Guggenheim-Stiftung, Fondation Loisirs-Casino, Municipalité de Porrentruy, Centre d’Impression Le Pays SA , Magik’s Informatique Delémont.

Tu email nunca será divulgado.
Campos obligatorios están marcados con *